Métiers et industrie

Métiers et industrie

Les derniers articles de la rubrique

Fabrication du vert de gris

Chroniques de France Métiers et industrie : le 29 juillet 2015, par Karine Filliette

Ce texte est un document tiré d’archives privées, qui donne une recette différente de celles connues, pour la fabrication du verdet. Elle méritait donc d’être citée dans le cadre de nos "Chroniques". Local pour la fabrication du marc de vin Il faut un magazin spacieux au rez de chausée divisé en trois compartiments dans le ...

Exploitation d’un four à chaux (1575)

Chroniques de France Métiers et industrie : le 29 juillet 2015, par Karine Filliette

Voici un contrat d’association pour l’exploitation d’un four à chaux : Lan mil cinq cens septante cinq et le troysiesme jour du moys de may, régnant Henry, estans en leurs personnes Vidal Macary, masson de Ganges, diocèse de Montpellier, et Jehan Teyssounières, de la ville de Sumène, diocèse de Nismes, lesquelz de leur bon gré, se ...

Corporations à Paris en 1691

Chroniques de France Métiers et industrie : le 29 juillet 2015, par Karine Filliette

Voici la liste des corporations de métiers selon l’édit du Roi de mars 1691, pour la ville de Paris : Affineurs d'or et d'argent Jardiniers Aiguilliers Joueurs d'instruments et maîtres a danser Armuriers-heaumiers Lapidaires (ou tailleurs de pierres ...

Prixfait pour une calquière de tanneur en 1641

Chroniques de France Métiers et industrie : le 29 juillet 2015, par Karine Filliette

Les calquières sont, dans le Languedoc, les édifices voués à l’exercice du métier de tanneur. Ce métier s’exerçait, la plupart du temps, en bordure de ville, du fait des "odeurs pestilencielles" qui émanaient des cuves dans lesquelles les tanneurs (ou coyratiers) lessivaient les peaux. Il en allait de même pour les canabassiers (ou ...

Les Marchands Fabriquans de bas se plaignent de la fuite des ouvriers (1761)

Chroniques de France Métiers et industrie : le 29 juillet 2015, par Karine Filliette

Ce document est intitulé originalement "Mémoire pour le Corps des Marchands Fabriquans de Bas de la Ville de Nismes". Il fait état de la fuite d’ouvriers français pour fabriquer des bas à l’étranger. La cause de cette émigration est due a deux causes essentielles, selon cette corporation : "la cherté excessive des métiers et le ...

Les rubriques
Réseaux sociaux

Clio Texte 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio Texte.

Hébergement Clio Texte par