La lettre accusatrice découpée en 6, photographie du « bordereau » datée du 13 octobre 1894. L’original a disparu entre 1900 et 1940. —->

« M. le capitaine Dreyfus est accusé d’avoir, en 1894, pratiqué des machinations ou entretenu des intelligences avec un ou plusieurs agents des puissances étrangères, dans le but de leur procurer les moyens de commettre des hostilités ou d’entreprendre une guerre contre la France en leur livrant des documents secrets (…). La base de l’accusation contre le capitaine Dreyfus est une lettre-missive écrite sur du papier pelure, non signée et non datée, établissant que des documents militaires confidentiels ont été livrés aux agents d’une puissance étrangère (…). De l’examen attentif de toutes les écritures de MM. les officiers employés dans les bureaux de l’état-major, il ressortit que l’écriture du capitaine Dreyfus présentait une remarquable similitude avec l’écriture de la lettre-missive incriminée. »

Source : Acte d’accusation, procès de 1894.