Membres de la SA apposant sur la vitrine d’un commerce juif des pancartes proclamant : « Deutsche ! Wehrt euch ! Kauft nicht bei Juden ! », « Allemands ! Défendez-vous ! N’achetez pas chez les Juifs ! »
Bundesarchiv, Bild 102-14468 / Georg Pahl / CC-BY-SA 3.0

Chronologie des mesures antisémites nazies et des débuts de la Shoah

  • 30 avril 1933 – loi instaurant un numerus clausus dans les écoles et universités allemandes
  • 29 septembre – loi interdisant aux Juifs d’être propriétaires de terres allemandes
  • 4 octobre – interdiction aux Juifs en Allemagne de publier des journaux
  • 17 mai 1934 – les juifs sont privés d’assurance-maladie
  • 22 juillet – interdiction pour les Juifs, en Allemagne, d’obtenir un diplôme de droit
  • 21 mai 1935 – les juifs sont exclus du service militaire en Allemagne
  • 15 septembre – lois de Nuremberg
  • janvier 1937 – adoption de lois allemandes interdisant aux juifs l’exercice de dizaines de professions dont comptables, restaurateurs, pharmaciens, docteurs, banquiers, professeurs pour Allemands, infirmiers, suppression des allocations familiales pour les Juifs
  • 26 avril 1938 – adoption dans le Reich d’une loi exigeant des Juifs qu’ils annoncent leurs propriétés et leurs biens
  • 14 juin – loi allemande pour l’enregistrement des commerces tenus par des Juifs
  • 6 juillet – adoption dans le Reich d’une loi obligeant les Juifs à cesser toute activité commerciale
  • 25 juillet – tous les médecins juifs sont interdits d’exercer dans le Reich
  • 17 août – les Juifs du Reich reçoivent l’ordre de faire figurer Israël ou Sarah au côté de leur nom sur les documents officiels
  • 27 septembre – les Juifs sont interdits d’exercer une activité juridique dans le Reich
  • 5 octobre – application d’une loi dans le Reich ordonnant aux Juifs de faire appliquer un tampon « J » sur leur passeport
  • 9-10 novembre – nuit de cristal
  • 15 novembre – les Juifs sont exclus des écoles non-juives du Reich
  • 21 février 1939 – les Juifs sont obligés de se défaire de tout objet en or et en argent
  • 30 avril – adoption d’une loi privant les Juifs de protection locative : ils sont alors expropriés et relogés dans des maisons « juives » septembre un couvre-feu est imposé aux Juifs du Reich. Interdiction pour les juifs du Reich de posséder des radios
  • 23 novembre port de l’étoile jaune obligatoire pour les Juifs de Pologne
  • décembre – les Juifs de Varsovie (Pologne) sont placés dans des quartiers qui leur sont réservés. Ce système de ghettos, mis peu à peu en place dans tout le Reich, facilitera les exterminations massives qui suivront.
  • 12 décembre – les juifs polonais âgés de 14 à 60 ans sont mis aux travaux forcés (30’000 Juifs dans 50 camps de travail)
  • 1er mars 1940 – les premiers prisonniers arrivent au camp d’Auschwitz avril le camp de concentration d’Auschwitz entre en activité ; des Juifs, Tziganes, homosexuels et résistants y seront déportés continûment de tout le Reich, pour y être exterminés, jusqu’aux derniers mois de la guerre.
  • 20 juillet – premières exécutions de Juifs en Pologne, en représailles à l’ assassinat d’un policier allemand.
  • juillet 1941 – Goering ordonne à Heydrich de préparer la « Solution finale de la question juive »
  • septembre – les Juifs allemands sont contraints de porter l’étoile jaune
  • 3 septembre – essais de gazage au zyklon B à Auschwitz
  • 5 décembre – première extermination massive dans les camions à gaz à Chelmno
  • 1942 – les Juifs allemands n’ont plus le droit de posséder d’animaux de compagnie
  • avril – les Juifs allemands sont bannis des transports publics
  • mai – les Juifs de France, Belgique, Pays-bas, Croatie, Slovaquie et Roumanie sont contraints de porter l’étoile jaune
  • septembre – les Juifs allemands sont privés de vivres

D’après S. Marc, G. Stuckert, Nationalsozialismus und Zweiter Weltkrieg, pb-verlag, 1998 et le CD-ROM L’Histoire de la Shoah, Endless/Softissimo, 1997
________________________________________

CHRONOLOGIE DU SYSTEME CONCENTRATIONNAIRE NAZI (1933-1945).
établie d’après le catalogue sur « La déportation et le système concentrationnaire nazi », ed. BDIC,Nanterre.

1933

  • 30 janvier : Le président du Reich, le maréchal Paul Hindenburg, nomme chancelier Adolf Hitler.
  • 4 février : Décret-loi du président du Reich sur « la protection de la nation allemande », restreignant les libertés de la presse, de parole et de réunion.
  • 27 février : Incendie du Reichstag.
  • Fin février-avril : Création, souvent à l’initiative des SA, des premiers camps.
  • 8 mars : Le ministre de l’Intérieur du Reich, Wilhelm Frick, annonce la fondation des camps de concentration.
  • 22 mars : Inauguration officielle de Dachau, les premiers détenus arrivent le lendemain.
  • Loi sur les pleins pouvoirs accordés à Hitler pour quatre années.
  • Avril-Juillet : Interdiction des activités des Témoins de Jéhovah (Bibelforscher) dans la plupart des Länder, puis dans l’ensemble du Reich.
  • 1er avril : Boycott des commerces tenus par des Juifs.
  • 30 mai : La Société des Nations condamne la politique antijuive du gouvernement allemand.
  • 21-26 juin : « Semaine sanglante » : les SA et les SS assassinent 91 personnes, sociaux-démocrates ou communistes pour la plupart.
  • 14 juillet : Loi interdisant la création de partis politiques : le Parti nazi demeure l’unique parti politique.
  • Loi sur la réquisition des biens des ennemis de la Nation et de l’Etat.
  • 20 juillet : Signature du Concordat avec la Vatican.
  • 31 octobre : L’Allemagne se retire de la SDN.
  • 24 novembre : Loi contre les criminels habituellement dangereux.

1934

  • 1er février : Oswald Pohl réorganise la SS.
  • 20 avril : Goering nomme inspecteur et chef adjoint de la Gestapo de Prusse Himmler qui, entre novembre 1933 et janvier 1934, est devenu chef de la Gestapo de tous les autres Länder.
  • Juillet : Heydrich soumet à autorisation préalable les publications portant sur les camps.
  • 2 aoüt : Mort de Hindenburg. Hitler devient « Führer et chancelier du Reich ». La Reichswehr lui prête serment.
  • 13 septembre : Le ministre de l’Intérieur du Reich émet un décret annulant une partie des mesures contre les Témoins de Jéhovah, après des protestations diplomatiques des Etats-Unis.

1935

  • Janvier : D’abord édité en Suisse et en allemand, l’ouvrage de Wolfgang Langhoff, « Les soldats du marais. Sous la schlague des nazis. Treize mois de captivité dans les camps de concentration », est diffusé en France au cours de l’année 1935.
  • 13 janvier : La Sarre est rattachée, par référendum, au Reich.
  • 16 mars : Loi rétablissant le service militaire obligatoire. La Reichswehr devient la Wehrmacht. Objecteurs de conscience, les Témoins de Jéhovah commencent à être envoyés de plus en plus nombreux dans les KL.
  • Mai-août : Campagnes de boycott contre les juifs et de leur exclusion de nombreux lieux publics.
  • 15 mai : Des SA sont condamnés à des peines de prison pour mauvais traitements envers des détenus de Hohenstein. En novembre, ils seront tous amnistiés.
  • 13 juillet : Le ministère de l’Intérieur du Reich décrète la dissolution et la confiscation des biens des associations de Témoins de Jéhovah.
  • 17 août : Interdiction de tous les ordres francs-maçons.
  • 15 septembre : Le Reichstag adopte à l’unanimité les lois de Nuremberg : la loi sur « la protection du sang et de l’honneur allemands » et la loi sur « la citoyenneté du Reich » privent de leurs droits les Juifs allemands.
  • 18 octobre : Loi sur la protection de la santé héréditaire de la Nation allemande accompagnée d’une campagne de propagande contre « les existences qui ne méritent pas dêtre vécues ».

1936

  • 7 mars : Sur ordre de Hitler, la Wehrmacht occupe la zone démilitarisée de la Rhénanie.
  • 6 juin : Circulaire du ministre de l’Intérieur de Prusse et du Reich contre le fléau tzigane.
  • 16 juillet : Création d’un camp de Tziganes à Marzahn, à l’est de Berlin.
  • 25 octobre : Proclamation de l’Axe Rome-Berlin.
  • 25 novembre : Signature du Pacte antikomintern par l’Allemagne et le Japon.

1937

  • 26 janvier : Loi sur la fonction publique, exigeant la loyauté envers le Führer et le Reich.
  • 30 janvier : Le Reichstag reconduit les pleins pouvoirs de Hitler pour quatre ans.
  • Dans un discours devant le Reichstag, Hitler assimile criminels de droit commun et détenus politiques.
  • 12 juin : Ordonnance secrète de Heydrich décidant que les « souilleurs de race juifs » seront, une fois leur peine de prison purgée, placés en « détention de sûreté ».
  • 20 juin : Distribution dans l’ensemble du Reich par les Témoins de Jéhovah de « la lettre ouverte au peuple d’Allemagne qui croit en la Bible et qui aime le Christ », à la suite de laquelle la Gestapo lance de nouvelles rafles contre les Témoins de Jéhovah.
  • 1er juillet : Le pasteur Niemöller est arrêté et demeurera en camps de concentration jusqu’en 1945.
  • 5 août : Ciruclaire de la Gestapo ordonnant l’internement en KL des Témoins de Jéhovah objecteurs de conscience, en cas d’acquittement par les tribunaux ou au terme de leur peine.
  • Décembre : Les internées de Moringen sont transférées à Lichtenburg qui devient un camp de concentration pour femmes.

1938

  • 26 janvier : Circulaire interne de Himmler chargeant la Gestapo d’interner les « réfractaires au travail ».
  • 12-13 mars : Entrée de la Wehrmacht en Autriche : Proclamation de l’Anschluss.
  • Rafles et internements des opposants politiques et des Juifs en Autriche.
  • 1er juin : Heydrich ordonne à la Kripo d’effectuer des rafles contre les « asociaux » (mendiants, Tziganes, vagabonds, proxénètes, prostituées) qui sont internés en KL, notamment à Buchenwald.
  • Septembre : La SDN créé un Haut Commissariat aux Réfugiés, unifiant ses divers organismes chargés de l’assistance.
  • 6 septembre : La SS propose aux Témoins de Jéhovah internés une déclaration d’abjuration de leur foi en échange de leur libération. A quelques rares exceptions, la très grande majorité d’entre eux refuseront et resteront internés jusqu’à la Libération des camps.
  • 29-30 septembre : La conférence de Munich accepte l’annexion des Sudètes par le Reich.
  • Automne : Débuts de la construction du KL de Ravensbrück par un kommando de Sachsenhausen.
  • 1er octobre : Dans les Sudètes annexés, une rafle générale est réalisée contre les opposants politiques.
  • 14 octobre : Goering annonce une campagne d’aryanisation des biens juifs et
  • d’internement des Juifs dans des camps de travail.
  • 28 octobre : 17.000 Juifs polonais expulsés du Reich.
  • 12 novembre : Loi française autorisant l’internement des étrangers suspects de porter atteinte à la sécurité.
  • 17 novembre : Première législation italienne anti-juive.
  • 8 décembre : Décret de Himmler « sur la répression du fléau tsigane » imposant l’identification et le recensement des Tziganes.

1939

  • 26 janvier : Prise de Barcelone par les franquistes : 450.000 réfugiés espagnols passeront les Pyrénées et seront concentrés dans des camps sommairement aménagés.
  • 30 janvier : Dans un discours devant le Reichstag, Hitler annonce « l’anéantissement de la race juive en Europe au cas où éclaterait une guerre mondiale ».
  • 15 mars : A la suite de la sécession de la Slovaquie, la Wehrmacht envahit la Bohême-Moravie qui devient un Protectorat du Reich allemand.
  • 22 mai : Signature du Pacte d’Acier passé entre l’Allemagne et l’Italie.
  • 23 août : Signature du Pacte germano-soviétique. A la suite de ce pacte, des communistes allemands réfugiés en URSS, mais dissidents, seront livrés au Reich.
  • 31 août : Des cadavres de détenus de Sachsenhausen revêtus d’uniformes militaires polonais sont utilisés dans la provocation de Gleiwitz, prétexte à l’agression contre la Pologne.
  • 1er septembre 1939 : La Wehrmacht commence l’invasion de la Pologne.
  • 3 septembre : Déclaration de guerre de la France et de la Grande-Bretagne à l’Allemagne.
  • 29 septembre : Capitulation de Varsovie.
  • Début octobre : Décret de Hitler autorisant à « accorder une mort miséricordieuse aux malades jugés incurables ».
  • 9 octobre : Le gouvernement néerlandais ouvre un camp d’hébergement à Westerbork, destiné à accueillir les réfugiés venant du Reich.
  • 12-17 octobre : Premières déportations de Juifs d’Autriche et du Protectorat vers la Pologne occupée.
  • Fin octobre : Création d’un camp d’internement de Tziganes à Leopoldskron, au sud de Salzbourg.
  • 15 novembre : Début de la déportation de 200.000 Polonais et 100.000 Juifs du Wartheland vers le Gouvernement général.
  • 18 novembre : Décret-loi français autorisant l’internement des « individus dangereux pour la défense nationale ou la sécurité publique ».
  • 17-19 décembre : Gazage de malades mentaux des asiles polonais de Tiegenhof et Kosten avec une chambre à gaz mobile.

1940

  • Janvier : Premiers tests d’euthanasie effectués à Brandenburg : le monoxyde de carbone est choisi contre la morphine-scopolamine.
  • 21 février : Himmler décide la création à Auschwitz d’un camp de « quarantaine » destiné aux Polonais de Silésie et du Gouvernement général.
  • 1er avril : Accord entre Himmler et l’Ahnerbe Stiftung (« Fondation pour l’Héritage des Ancêtres ») pour des études de biologie et d’anatomie raciales dans les camps.
  • 9 avril : Invasion du Danemark et de la Norvège par la Wehrmacht.
  • 30 avril-1er mai : Le ghetto de « Litzmannstadt » (Lodz) est clôturé. Toute tentative d’évasion est passible de la peine de mort.
  • 4 mai : Rudolf Höss, commandant adjoint de Sachsenhausen, est nommé commandant du KL d’Auschwitz.
  • 10 mai : Offensive de la Wehrmacht à l’Ouest.
  • 30 mai : Lancement de l’Aktion-Franck visant « à détruire physiquement l’élite intellectuelle de la Pologne par des arrestations massives et sa déportation dans des camps de concentration ».
  • 14 juin : Arrivée à Auschwitz des 728 premiers internés polonais.
  • 22 juin : Signature de l’armistice franco-allemand : « Le Gouvernement français est tenu de livrer sur demande tous les ressortissants allemands désignés par le gouvernement du Reich et qui se trouvent en France » (art. 19 al.2).
  • 2 juillet : Premiers otages néerlandais envoyés à Buchenwald.
  • 2 août : Création d’un camp d’internement et de transit à Schirmeck en Alsace.
  • 28 août : Se fondant sur l’article 19 de la convention d’armistice, le Reich réclame à Vichy la remise d’Allemands internés dans les camps de zone libre.
  • 20 septembre : Création d’un camp d’internement et de transit au fort de Breendonck en Belgique.
  • 27 septembre : Signature du Pacte tripartite entre l’Allemagne, l’Italie et le Japon.
  • Première ordonnance allemande antijuive publiée en France occupée.
  • 3 octobre : Premier statut des Juifs promulgués par Vichy.
  • 4 octobre : Loi de Vichy autorisant l’internement des « étrangers de race juive ». Les autorités allemandes demandent à l’administration française en zone occupée d’interner les Tziganes.
  • 22-23 octobre : « Aktion Bürckel » : déportation des 7.700 Juifs de Bade, de la Sarre et d’Alsace vers la zone libre de la France où ils sont internés, à Gurs. Au total, 25.000 Juifs allemands sont ainsi internés dans les camps de la zone sud.
  • 3 novembre : Obligation pour les Juifs polonais du Gouvernement général de porter l’étoile jaune.
  • 15 novembre : Le ghetto de Varsovie est clôturé par les SS.
  • 23 novembre : Création d’un camp d’internement de tsigane à Lackenbach, dans le Burgenland.
  • 18 décembre : Hitler signe la directive « Barbarossa » ordonnant la préparation du plan d’invasion de l’URSS.

1941

  • 2 janvier : Heydrich classe les KL en trois catégories par ordre croissant de sévérité : 1. Dachau, Sachsenhausen, Auschwitz; 2. Buchenwald, Flossenbürg, Neuengamme; 3. Mauthausen.
  • Mars : Début des expériences de méthodes de stérilisation de masse sur « des femmes indignes de reproduire », qui auront lieu notamment à Ravensbrück et Auschwitz.
  • 20 mars : Le ghetto de Cracovie est clôturé.
  • 30 mars : Hitler déclare à ses généraux que la guerre à l’Est sera une guerre d’extermination.
  • 6 avril : Un millier de déportés venant de Lublin arrive à Auschwitz.
  • 6-23 avril : La Wehrmacht envahit la Yougoslavie et la Grèce.
  • 30 avril : Législation antijuive en Croatie.
  • Mai : Création du premier camp de concentration en Croatie à Danica avec l’internement des Juifs de Zagreb.
  • 14 mai : Première rafle de Juifs effectuée par la Police parisienne : 3.747 Juifs polonais, tchèques et autrichiens sont internés à Pithiviers et Beaune-la Rolande.
  • 22 mai : Himmler autorise le Service de Santé de la Luftwaffe à effectuer des expériences dans les camps.
  • 2 juin : Second statut des Juifs pris par le gouvernement de Vichy.
  • 6 juin : « Décret des commissaires » pris par l’OKW : exécution systématique des commissaires de l’Armée Rouge.
  • 22 juin : La Wehrmacht commence l’offensive contre l’URSS. Les Einsatzgruppen commencent le massacre des communistes, des Juifs, des partisans et des Tziganes.
  • 29 juin : Allemands et Roumains massacrent les Juifs de Jassy, en Bessarabie.
  • 31 juillet : Goering mandate Heydrich pour qu’il se charge de la « solution globale » de la question juive.
  • Début août : Consulté par Himmler, le Dr Grawitz, chef du Service de Santé de la SS, conseille la chambre à gaz comme méthode d’extermination massive.
  • 20-21 août : Deuxième rafle de Juifs étrangers faite à Paris : 4.232 personnes arrêtées, dont un millier de Juifs français, sont internés à Drancy.
  • 24 août : L’euthanasie pratiquée sur les malades mentaux est officiellement suspendue : 5.000 enfants handicapés, 70.000 adultes, séniles, grabataires, délinquants sexuels, dans le Reich en 1940-1941, 2.000 malades mentaux en Prusse orientale et Pologne en 1940 sont ainsi assassinés. Cette pratique se poursuit dans les KL, dans les établissements spécialisés d’enfants dans le Reich et à l’Est.
  • 1er septembre : Ordonnance rendant le port de l’étoile jaune obligatoire pour les Juifs du Reich et du Protectorat (effet le 15 septembre).
  • 3 septembre : (en décembre selon J.C. Pressac) Premiers gazages au Zyklon-B effectués sur des prisonniers de guerre soviétiques au block 11 d’Auschwitz-I.
  • 19 septembre : La Wehrmacht s’empare de Kiev.
  • 29-30 septembre : Les SS massacrent 33.700 Juifs à Babi-Yar, près de Kiev. 18 octobre : Himmler interdit l’émigration des Juifs hors d’Europe (circulaire d’application de la Gestapo le 23 octobre).
  • 27 octobre : L’armée roumaine massacre les Juifs d’Odessa, dix jours après la prise de la ville.
  • Novembre : Premiers essais du camion à gaz de la section IID3 du RSHA à Sachsenhausen. Un camion est livré au centre de mise à mort en construction à Kulmhof.
  • Décembre : Gazage des Juifs de Kharkov avec deux camions.
  • Emission de Thomas Mann, à la BBC, dénonçant le massacre des Juifs par les nazis.
  • 5 décembre : Début de la contre-offensive de l’Armée rouge devant Moscou, mettant un terme à la Blitzkrieg.
  • 7 décembre : Attaque japonaise à Pearl Harbor.
  • 8 décembre : Début des exécutions de Juifs et de Tziganes dans des camions à gaz à Kulmhof (Chelmno).
  • 12 décembre : Troisième rafle de Juifs à Paris : 689 Juifs français, surtout des notables, sont arrêtés par la Feldgendarmerie et internés à Compiègne.
  • 1942
  • 20 janvier : La conférence de Wannsee présidée par Heydrich décide « la solution finale de la question juive ». La réalisation de la solution finale est confiée à Eichmann, du RSHA.
  • 25 janvier : Himmler annonce à l’IKL l’envoi de 100.000 Juifs et 50.000 Juives à Auschwitz.
  • Février : Débuts des exterminations de masse dans les chambres à gaz d’Auschwitz.
  • Premieres expériences de la Section pour l’étude du typhus exanthématique et des virus de l’institut d’Hygiène de la Waffen-SS à Buchenwald.
  • Mars : Premières expériences sur le paludisme pratiquées sur les internés de Dachau.
  • 26 mars : Création d’un camp de femmes à Auschwitz.
  • 27 mars : Premier convoi de Juifs de France pour Auschwitz : 1.112 Juifs, pour la moitié français de Compiègne et pour autre moitié apatrides de Drancy. Au total, de mars 1942 à août 1944, 75.721 Juifs seront déportés de France, dont 11.000 enfants.
  • 26 avril : Hitler devient chef suprême de la Justice.
  • Mai : Installation et mise en marche de la chambre à gaz aménagé dans une ancienne ferme (« Bunker I ») à Birkenau, une seconde ferme (« Bunker II ») sera aménagée le mois suivant.
  • 7 mai : Mise en route du centre d’extermination de Sobibor.
  • 9 mai : Port de l’étoile jaune obligatoire pour les Juifs néerlandais.
  • 27 mai : Ordonnance allemande imposant le port de l’étoile jaune aux Juifs en Belgique.
  • 29 mai : Ordonnance allemande imposant le port de l’étoile jaune aux Juifs en France (zone nord).
  • 11 juin : A Berlin, Eichmann organise la déportation massive des Juifs d’Europe occidentale.
  • 1er juillet : Radio-Londres (en français) dénonce la massacre des Juifs polonais ainsi que l’existence des chambres à gaz.
  • 1er juillet-mi novembre : Première épidémie de typhus à Auschwitz (20.000 morts).
  • 15 juillet : Début des déportations des Juifs des Pays-Bas partant du camp de transit Westerbork vers Auschwitz et Sobibor.
  • 16-17 juillet : Rafle du Vel’d’Hiv : 12.884 Juifs arrêtés.
  • 23 juillet : Arrivée des premiers transports de Juifs, venant du ghetto de Varsovie, au centre d’extermination de Treblinka-II.
  • Août : Déportations de 9.000 Juifs de Croatie vers Auschwitz.
  • 15 et 19 août : Rafles contre les Juifs d’Anvers.
  • 26 août : Rafle des Juifs étrangers en France (zone sud).
  • 5 octobre : Himmler ordonne que tous les Juifs desKL du Reich soient transférés à Auschwitz et Lublin.
  • 8 novembre : Débarquement anglo-américain en Afrique du Nord.
  • 11 novembre : La Wehrmacht envahit la zone sud de la France.
  • 22 novembre : La 6ème Armée allemande est encerclée à Stalingrad.
  • 24 novembre : Le Département d’Etat américain constate que 2 millions de Juifs ont été tués et qu’il existe un plan d’extermination.
  • 10 décembre : Récurrence du typhus à Auschwitz.
  • 16 décembre : Décret de Himmler ordonnant la déportation des Tziganes vers Auschwitz.
  • 1943
  • 14 janvier : A la conférence de Casablanca, Roosevelt et Churchill définissent pour objectif la capitulation inconditionnelle du Reich hitlérien.
  • 2 février : Capitulation de la 6ème Armée allemande à Stalingrad.
  • 18 février : Goebbels proclame la « guerre totale ».
  • 23 février : Ordre du commandant d’Auschwitz généralisant la pratique du tatouage. D’autres camps adoptent le même principe.
  • 26 février : Premier convoi de Tziganes à Birkenau.
  • Fin février : A la suite de sa visite à Tréblinka, Himmler donne l’ordre de vider les fosses communes et d’incinérer les cadavres.
  • Mars : Les ghettos de Cracovie, Lemberg, Czestochowa, Bialystok, Minsk, Wilno, Riga sont liquidés.
  • 1700 Tziganes déportés de Bialystok sont gazés dès leur arrivé à Auschwitz.
  • Printemps : Formation d’une organisation de résistance à Auschwitz.
  • Avril : Début des expériences médicales sur les déportés d’Auschwitz.
  • Début avril : Les SS commencent la liquidation du ghetto de Varsovie.
  • 25 mai : 1000 Tziganes tchèques sont gazés en une seule journée à Auschwitz.
  • 22 juin : Premiers gazages à Stutthof, dont sont victimes des Polonais et des Biélorusses.
  • 10 juillet : Débarquement anglo-américain en Sicile.
  • 25 juillet : Mussolini est arrêté et remplacé par Badoglio.
  • 15 août : Un KL est constitué à Varsovie pour déblayer les ruines de l’ancien ghetto.
  • 24 août : Himmler devient ministre de l’Intérieur du Reich.
  • 8 septembre : Annonce officielle de l’armistice italien signé le 3.
  • 23 septembre : Révolte des Juives envoyées à la chambre à gaz à Birkenau.
  • 16 octobre : Rafle du ghetto de Rome : un millier de Juifs déportés à Auschwitz, le 18.
  • 16-17 octobre : Le synode de l’Eglise évangélique de Vieille-Prusse condamne le meurtre des vieux, des malades et des races prétendument inférieures.

1944

  • 15 mars : L’Armée rouge franchit le Boug et pénètre en Transnistrie.
  • 15-19 mars : La Wehrmacht et les SS envahissent la Hongrie.
  • 22 mars : Sachsenhausen est touché par les bombardements.
  • 28 avril-8 juillet : Premières déportations de Juifs de Hongrie : 435.000 vers Auschwitz.
  • mai : Une épidémie de Typhus éclate à Bergen-Belsen.
  • 4 juin : Les Alliés pénètrent dans Rome.
  • 6 juin : Débarquement allié en Normandie.
  • 10 juin : La division SS « das Reich » massacre les habitants d’Oradour-sur-Glane.
  • 22 juin : Début de la grande offensive soviétique.
  • 28 juin : L’Armée rouge libère le KL de Vaivara.
  • Début juillet : Début des expériences d’inoculation de la tuberculose à Neuengamme.
  • 16 juillet : Radio-Londres dénonce la responsabilité de Vichy dans les déportations.
  • 20 juillet : Echec de l’attentat du colonel Claus von Stauffenberg contre Hitler : des milliers d’arrestations et près de 200 exécutions.
  • 24 juillet : L’Armée rouge atteint le site de Treblinka.
  • 25 juillet : Hitler nomme Himmler commandant en chef de l’armée de réserve.
  • 30 juillet : L’Armée rouge atteint la Vistule.
  • 18 août : Un dernier convoi d’un millier de déportés politiques quitte Compiègne à destination de l’Allemagne.
  • 25 août : Libération de Paris.
  • 31 août : Le 2ème Front d’Ukraine de l’Armée rouge pénètre dans Bucarest.
  • 3 septembre : Libération de Bruxelles.
  • 11 septembre : Les troupes américaines atteignent les frontières occidentales du Reich. Libération de Luxembourg.
  • Octobre : Himmler invite les détenus allemands des KL à se proter volontaire pour le front.
  • 21 octobre : Les troupes américaines parviennent à Aix-la-Chapelle.
  • Belgrade est libérée par l’Armée rouge et les partisans yougoslaves.
  • 3 novembre : Arrivée à Auschwitz du dernier convoi de Juifs.
  • 21 novembre : Libération complète de Metz.
  • 26 novembre : Himmler ordonne d’arrêter les gazages et de détruire les crématoires d’Auschwitz-Birkenau.
  • Décembre : Epidémie de typhus à Dachau.
  • 1er décembre : Sur ordre de Himmler, un kommando est constitué en vue du démantèlement des chambres à gaz et des crématoires II et III.
  • 11 décembre : Dernière opération de gazage à Hartheim.
  • 16 décembre : Contre-offensive allemande dans les Ardennes.

1945

  • 12 janvier : Offensive « Vistule-Oder » de l’Armée rouge.
  • 15 janvier : Le KL de Krakau-Plaszow est libéré par l’Armée rouge.
  • 17 janvier : Prise de Varsovie par l’Armée rouge.
  • 20 janvier : Les SS font sauter les crématoires II et III de Birkenau.
  • 23 janvier : Recul de la Wehrmacht dans les Ardennes.
  • 27 janvier : Les SS font sauter un dernier crématoire à Auschwitz qui est libéré par le 1er Front d’Ukraine de l’Armée rouge.
  • 4-11 février : Conférence interalliée de Yalta.
  • 27 février : 3.000 femmes sont évacuées de Ravensbrück.
  • Mars : Effondrement de la Wehrmacht sur le front de l’Oeust.
  • 3 mars : Evacuation des internés de Hinzert.
  • 7 mars : Les forces américaines franchissent le Rhin à Remagen.
  • 3 avril : Les évacuations commencent à Buchenwald.
  • 4 avril : L’Armée rouge entre à Bratislava.
  • 13 avril : Les SS quittent Bergen-Belsen.
  • 13-16 avril : L’Armée rouge entre dans Vienne.
  • 16 avril : L’Armée rouge à l’assaut de Berlin.
  • 20-21 avril : Evacuation partielle de Sachsenhausen.
  • 21 avril : Début des évacuations de Ravensbrück.
  • 28 avril : Hitler destitue Himmler de toutes ses fonctions.
  • 29 avril : Dernier gazage à Mauthausen.
  • 30 avril : Suicide de Hitler dans le bunker de la Chancellerie à Berlin.
  • 2 mai : L’Armée rouge contrôle Berlin en totalité.
  • 8 mai : Cérémonie de signature de la capitulation du Reich à Berlin.
  • 23 mai : Arrêté par les Britanniques, Himmler se suicide à Barnstedt, près de Lüneburg.
  • 23 juillet-15 août : Procès Pétain.
  • 6 août : Hiroshima.
  • 4-9 octobre : Procès Laval.
  • 20 novembre : Le Tribunal militaire international installe ses assises à Nuremberg. Le verdict sera rendu le 1er octobre 1946.