Les sources historiques

Ce site est l’héritier de Clio-Texte, hébergé dans la Confédération suisse et créé par Patrice Delpin en 1997.

Quel professeur d’histoire-géographie, utilisateur des ressources numériques en ligne, n’a jamais eu à utiliser ce site qui se présente modestement comme « utile à l’enseignement de l’histoire » ? La plupart des visiteurs de ce site connaissaient son interface dépouillée, sans fioritures ni animations flash, et son classement rigoureux.

Derrière ce site, très peu connaissent le travail de bénédictin réalisé par Patrice Delpin qui a constitué la formidable base de données de Cliotexte en 1997 ; il en a rassemblé les ressources, souvent en les ressaisissant dans un traitement de texte, pour les mettre à disposition de la communauté des enseignants d’histoire francophones.

Patrice Delpin a décidé de réaliser la migration de la masse documentaire de Cliotexte vers un nouveau site des Clionautes pour en assurer la pérennité. Cette confiance de l’un de nos précurseurs, un des pionniers de l’éducation avec le numérique, nous honore et nous oblige.

Articles

Meilleurs avis

1840 – La Question d’Orient et l’humiliation de Thiers par Palmerston

En 1840, sous la Monarchie de Juillet, le 2e cabinet Thiers entend soutenir Mehmet Ali, pacha albanais d’Égypte, contre son suzerain ottoman. Le contexte mondial est alors celui du Great Game, nom donné à l’affrontement larvé entre l’empire continental russe qui cherche des accès aux mers chaudes, et la puissance maritime britannique, au Proche-orient (expression qui inclut alors Mer noire et Balkans) comme en Asie centrale (notamment en Afghanistan, aux confins des Indes britanniques et sur la route russe de l’océan Indien, devenu plus tard terrain d’affrontement entre empire continental soviétique et empire maritime américain ). Le contexte européen est aussi celui du déclin ottoman et de l’affaiblissement d’une France sous surveillance depuis 1815. Alors que la France recherche l’alliance britannique, les projets de Thiers sont désapprouvés par Palmerston, qui veut soutenir l’Empire ottoman, rempart dans les détroits du Bosphore et des Dardanelles contre la descente russe vers la Méditerranée. L’épisode humilie Thiers qui doit démissionner après que Louis-Philippe ait choisi entre son premier ministre et l’alliance britannique.

Lire ...
Loading