de Cliotexte à Clio-texte : Un engagement dans la durée
Vous êtes ici : Clio Texte

De Cliotexte à Clio-texte : Un engagement dans la durée

Bruno Modica, Patrice Delpin
mardi 3 novembre 2015

informations sur l’ancien site cliotexte - archives

Le transfert du site hébergé en Suisse a été réalisé par les Clionautes - Les différences d’interfaces et de systèmes nous ont imposé un transfert manuel qui a duré plusieurs mois. Cette tâche ingrate a été assumée par Charlotte Grimaldi, Christiane Peyronnard, Karine Filliette, Émilie Bourguet, Jean-Baptiste Véber, Christophe Clavel, Jonathan Teurnier, Patrice Delpin et Bruno Modica. Cette liste sera complétée par les différents contributeurs qui apporteront leur pierre à cette œuvre collective.

Création et animation du site Cliotexte à partir de 1997 jusqu’en 2015 par Patrice Delpin, enseignant au Collège (lycée) de Saussure à Genève (Suisse)

Objectifs

Ce site avait l’ambition d’être une aide à l’enseignement de l’Histoire au niveau secondaire I et II — c’est-à-dire au niveau du Cycle d’Orientation (enseignement secondaire obligatoire = Collège en France) et de l’enseignement secondaire post-obligatoire (Collège, Ecole de culture générale, Ecoles professionnels = Lycée en France).
Partant du constat qu’il y avait peu sur le WEB de textes courts en français utilisables directement en classe, ce site voulait pallier en partie cette absence en offrant un vaste choix de textes historiques.

Une sorte de bourse d’échanges était ainsi créée...

Le choix des textes est parfaitement subjectif ; certains sont des perles rares trouvées au hasard de mes préparations de cours ou fournies par quelques collègues qui ont eu l’amabilité de me les donner (voir les remerciements au bas de cette page).

Historique et fréquentation du site

Ce site a été ouvert en octobre 1997. Il contenait alors l’équivalent 250 pages A4 imprimées de documents historiques. En mai 1998, il a atteint les 350 pages de documents. En novembre 1998, il atteint les 500 pages sans compter les pages du site Arisitum et celles de F. Mrugala à disposition sur Cliotexte en décembre 1998. Le site sur Robinson Crusoé est rajouté en février 1999 et celui sur le Tessin en juin 1999. Depuis lors, l’augmentation de l’offre sur Cliotexte s’est poursuivie ainsi :

mai 1999 : 600 pages / mars 2000 : 700 pages / août 2000 : 800 pages / mai 2001 : 900 pages / mai 2002 : 1000 pages / février 2003 : 1100 pages / juin 2003 : 1200 pages / octobre 2003 : 1300 pages / avril 2004 : 1400 pages / janvier 2005 : 1500 pages / octobre 2005 : 1600 pages / avril 2006 : 1700 pages / avril 2007 : 1800 pages / août 2007 : 1900 pages / septembre 2007 : 2000 pages / décembre 2007 : 2100 pages / avril 2008 : 2200 pages / juin 2008 : 2300 pages / octobre 2008 : 2400 pages
décembre 2009 : 2500 pages
décembre 2010 : 2600 pages
avril 2012 : 2700 pages
octobre 2012 : 2800 pages
mai 2013 : 2900 pages... exactement 2991 pages lors de sa fermeture le 2 octobre 2015

Le premier pointage a donné, pour la période allant du 9 janvier 1998 au 10 mai 1998, un total de 17’957 pages consultées sur ce site. Ce qui fait une moyenne de 147 pages consultées par jour.
Le second pointage donne, pour la période du 9 janvier 1998 au 21 janvier 1999, un total de 73’400 pages consultées, soit une moyenne de 195 pages par jour.
Le troisième pointage (du 21 janvier 1999 au 15 janvier 2000) donne 370’744 connexions, soit 1033 par jour.
Le quatrième pointage (du 15 janvier 2000 au 8 janvier 2001) donne 701’024 connexions, soit 1953 par jour.
Le cinquième pointage (du 8 janvier 2001 au 1 novembre 2001) donne 872’027 connexions, soit 2936 par jour.
Le sixième pointage (du 4 octobre 2001 au 25 mai 2002) donne 761’465 connexions, soit 3270 par jour.
Le septième pointage discontinu sur 317 jours (entre le 2 octobre 2002 et le 1 octobre 2003) donne 1’243’000 connections, soit 3921 par jour.
Le huitième pointage discontigu sur 292 jours (entre le 1 octobre 2003 et le 1 octobre 2004) donne 1’681’818 connections, soit 4608 par jour.
Le neuvième pointage discontigu sur 324 jours (entre le 14 février 2005 et le 31 décembre 2005) donne 1’875’224 connections, soit 5788 par jour.
Le dixième pointage sur 362,7 jours (entre le 1 janvier 2006 et le 31 décembre 2006) donne 2’221’744 connections, soit 6125 par jour (le record !)
Le onzième pointage presque complet sur 364,23 jours (entre le 1 janvier 2007 et le 31 décembre 2007) donne 1’787’903 connections, soit 4909 par jour.
Le douzième pointage sur 358,41 jours (entre le 1 janvier 2008 et le 31 décembre 2008) donne 1’537’512 connections, soit 4212 par jour.
Le treizième pointage sur 148,71 jours (du 1 janvier au 31 mai 2009) donne 638’703 connections soit 4295 par jour.

Puis nous avons changé de serveur. L’ancien serveur a été fermé très vite et de nombreux liens sur Internet ont été brisé. Nous avons utilisé Google analytics pour établir les statistiques suivantes.

La 1ère analyse statistique de google donne, du 25 mai au 31 décembre 2009, 127’489 visiteurs (soit 577 par jour en moyenne) et 293’243 pages vues (soit 1327 par jour en moyenne).

La deuxième analyse statistique google donne, du 1 janvier au 31 décembre 2010, 242’675 visiteurs (soit 665 par jour) et 519’145 pages vues (soit 1422 par jour).

La troisième analyse statistique google donne, du 1 janvier au 31 décembre 2011, 297’759 visiteurs (soit 816 par jour) et 560’917 pages vues (soit 1537 par jour).

La quatrième analyse statistique google donne, du 1 janvier au 31 décembre 2012, 360’944 visiteurs (soit 986 par jour) et 634’034 pages vues (soit 1732 par jour).

La cinquième analyse statistique google donne, du 1 janvier au 31 décembre 2013, 420’188 visiteurs (soit 1151 par jour) et 719’082 pages vues (soit 1970 par jour).

La sixième analyse statistique google donne du 1 janvier 2014 au 31 décembre 2014, 434’363 visiteurs (soit 1190 par jour) et 845’166 pages vues (soit 2315 par jour).

La septième analyse google du 1 janvier 2015 au 1 octobre 2015 donne 308’744 visiteurs (soit 1127 par jour) et 599’913 pages vues (soit 2190 jours). En tenant compte du fait que les mois d’été sont très creux, la moyenne annuelle de 2015 se serait établie à plus de 450’000 visiteurs et 900’000 pages vues.

Cliotexte a été un site conseillé en Histoire par l’encyclopédie sur CD-Rom ou DVD Microsoft Encarta (1999, 2000 et 2001).
Egalement sélectionné par PLANETE-ENSEIGNANT
parmi les 10 sites indispensables en Histoire (2002) selon Le Café Pédagogique
et dans la rubrique "histoire" de SOS Devoirs

Cliotexte dans la revue L’Histoire

Ressources Internet - N° 291, octobre 2004

"Cliotexte
Une collection de textes pour servir à l’enseignement de l’histoire"

"La maison est très connue et se voit de loin. Elle a été patiemment construite par un enseignant du collège de Saussure à Genève, assisté par un réseau de collègues genevois, confédérés et étrangers. Il s’agit d’une collection de textes historiques courts pour venir en appui à l’enseignement du collège et du lycée. A ce corpus initial se sont agrégés les contenus d’Arisitum, un excellent recueil de textes historiques. On y trouve aussi les contenus d’un autre site personnel (auteur : Fabrice Mrugala), les textes d’un travail sur Robinson Crusoé et un diaporama sur l’histoire de la Suisse italienne.

Au total les contenus sont équivalents à 1 500 pages imprimées au format A4. Ils sont accessibles à travers un catalogue chronologique et thématique et par un moteur de recherche qui indexe chacun des textes proposés.

Ceux-là sont choisis avec éclectisme, voire malice : le portrait de Voltaire, la fiche de police le concernant sont savoureux. Plus grave et plus rare : le texte portant sur la répression à Madagascar, passée habituellement sous silence.

Le carnet de liens en français sur le thème « textes et enseignement de l’histoire » est riche et diversifié, précisément commenté. On y trouve des sites bien faits par des professeurs d’histoire à l’intention de leurs collègues."

Toujours dans la revue l’Histoire

Guide Internet - mode d’emploi - N° 330, avril 2008

"Cliotexte, 10 ans déjà"

"Créé il y a dix ans par un universitaire suisse, Cliotexte est un recueil de contenus historiques courts (extraits de sources, résumés de cours, avis d’historiens) et de documentations (chronologies, cartes et graphiques). Au total, le site propose quelque 2112 pages au format A4 !

Cette belle bibliothèque historique est avant tout destinée aux enseignants, dont les contributions permettent un enrichissement continu. Dernièrement, d’importants ajouts ont été effectués sur la Grèce, la Chine, la Révolution française ou le nazisme.

Très utile, notamment pour les enseignants, et d’une grande diversité, la page qui recense les adresses des sites d’histoire constitue un excellent point de départ pour une recherche. Elle fait aussi une juste part aux sites web des professeurs d’histoire : Géonet, Cyberguide, Noé, HG Net, SOS Hist-Géo...

http://hypo.ge-dip.etat-ge.ch/www/cliotexte/ " (adresse URL de l’ancienne version du site)

Sur le blog Internet de L’Histoire le mardi 23 juin 2009

Cliotexte

La nouvelle version de cette somme (2500 pages) de textes utiles à l’enseignement de l’histoire, agréablement modernisée, se trouve désormais à l’adresse : http://icp.ge.ch/po/cliotexte
L’auteur indique que, cet été, l’ancien site (hypo.ge.ch) risque de disparaître complètement. Si vous avez des liens à des pages précises, il serait bon de les modifier vers le nouveau site...

Partenariat avec les Clionautes

Depuis septembre 2014, Cliotexte est partenaire de l’Association des Clionautes.

Voici un interview de 8 minutes réalisé aux RDV de l’Histoire à Blois, le 10 octobre 2014. Patrice Delpin est interviewé par Bruno Modica, président des Clionautes.

Remerciements

Je remercie grandement tous à mes collègues genevois, confédérés et étrangers qui m’ont remis des documents pour compléter cette banque de textes de 1997 à 2015.

Remerciements très cordiaux également à :

  • M. Giovanni Casellini, administrateur du serveur Apache qui héberge Cliotexte depuis fin 2004 jusqu’au début 2009, pour son suivi technique et ses conseils
  • M. Serge Renfer, enseignant au Collège Sismondi, responsable du serveur du SIPO au CPTIC dès septembre 2001
  • M. Jean-Bernard Roux, enseignant et maître adjoint à la direction du Collège de Saussure, responsable du Laboratoire Didactique de l’Informatique de septembre 1999 à août 2001 à l’Ecole d’Ingénieurs de Genève, pour son suivi technique, ses conseils et l’implantation de ce site sur le serveur du SIPO
  • M. Jean-Pierre Fournier, responsable du Laboratoire Didactique de l’Informatique et enseignant à l’Ecole d’Ingénieurs de Genève jusqu’en 1999, pour ses conseils techniques et ses bons soins sur le serveur du SIPO
  • M. Pierre Bach, enseignant au Collège Rousseau et au Collège de Saussure, qui a scanné les grandes cartes d’histoire suisse et m’a conseillé pour les images.

Enfin et tout particulièrement, merci à

MM. Serge Renfer, Alberto Cairoli, Ivan Laetsch, Jean-Marie Delley, qui ont collectivement assuré le transfert de Cliotexte dans le Web 2, dans les versions 5 et 6 réalisées avec Plone, avec le soutien du Service Ecoles-Médias et de l’Association Ageliaco.

Et pour les archives, aussi

Liste des contributeurs de 1997 à 2015

  • Mme Catherine Blondel, enseignante au Collège Voltaire (Genève, Suisse)
  • Mme Bernadette Gaspoz, enseignante au Collège de Saussure (Genève, Suisse)
  • Mme Dominique Samut, enseignante au Lycée Les Droits de L’Homme (Petit-Bourg, Guadeloupe, France)
  • Mme Laurence Hauck, enseignante au Collège Rousseau (Genève, Suisse)
  • Mme Mylène Lallement, enseignante stagiaire au Collège de Verrière (Issoire, Puy de Dôme, France)
  • Mme Eliane Zivkovic, enseignante au Lycée de la Plaine de l’Ain (Ambérieu en Bugey, France)
  • Mme Sylviane Tabarly, enseignante au Lycée IIe de France (Rennes, France)
  • Mme Clémence Thévenaz Modestin, enseignante au Gymnase de la Rue des Alpes (Bienne, Suisse)
  • Mme Françoise Giraud, enseignante au Collège de Candolle (Genève, Suisse)
  • Mme Catherine Gervois, enseignante retraitée, agrégée (ag. interne) d’Histoire-Géographie (La Seyne sur Mer, France)
  • Mme Linda de Torrenté, enseignante à l’école supérieure de commerce et de culture générale de Monthey (Valais, Suisse)
  • Mme Catherine Francotte, enseignante au Centre Scolaire Saint-Servais (Liège, Belgique)
  • Mme Fabienne Taric-Zumsteg, enseignante au Gymnase de Morges (Morges, Suisse)
  • Mme Charlotte Castadot, enseignante à l’institut technique Cardinal Mercier (Bruxelles, Belgique)
  • Mme Evelyne Py, enseignante au Collège Pierre de Ronsard (Mornant, Rhône, France)
  • Mme Catherine Didier-Fevre, enseignante au Collège du Gâtinais (Saint-Valérien, Bourgogne, France)
  • Mme Caroline Jouneau-Sion, enseignante au Collège Germinal (Raismes, Lille, France)
  • Mme Agnès Orlandini, enseignante en Belgique
  • Mme Marianne Eskenazi, enseignante d’histoire au collège Paul Vaillant Couturier (Champigny-sur-Marne, France)
  • Mme Sophie Cornu, enseignante au Collège des Coudriers (Genève, Suisse)
  • Mme Sarah Schmid-Perez, enseignante au Collège de Montbrillant (Genève, Suisse)
  • M. Pierre André Juge, enseignant retraité du Collège de Candolle (Genève, Suisse)
  • M. Alberto Cairoli, enseignant au Collège Sismondi (Genève, Suisse)
  • M. Dominique Aimon, enseignant au Lycée Camille Claudel (Fourmies, France)
  • M. Thierry Delthé, enseignant au Lycée Clémenceau (Chantonnay, France)
  • M. François Joslin, enseignant au Lycée Jacques Brel (Vénissieux (Rhône), France)
  • M. Etienne Steiner, enseignant au Gymnase Auguste Piccard (Lausanne, Suisse)
  • M. Pascal Boyries, enseignant au Lycée Charles Baudelaire (Annecy, France)
  • M. Serge Hirt, enseignant au Collège Nicolas Bouvier (Genève, Suisse)
  • M. Jacques Chevtchenko, enseignant au College Lamartine à Tours (Indre et Loire, France)
  • M. Christophe Kieken, enseignant au "Language Studies Canada" à Montréal, (Québec, Canada)
  • M. Félix Stürner, enseignant à l’Ecole professionnelle commerciale de Lausanne (EPCL, Suisse)
  • M. Jean Braunstein, enseignant au Lycée Galilée à Franqueville Saint Pierre (Seine Maritime, France)
  • M. Albert Chevalley, enseignant au Gymnase de la Rue des Alpes (Bienne, Suisse)
  • M. Michel Aberson, enseignant au Collège Claparède (Genève, Suisse)
  • M. Christophe Pebarthe, enseignant au Lycée Victor Louis (IEM) et à l’Universite Bordeaux III Michel de Montaigne (Bordeaux, France)
  • M. Pierre Mallet, enseignant au Lycée-collège Carnot (Paris, France)
  • M. Christian Fol, enseignant au Lycée Lacassagne (Lyon, France)
  • M. Raoul Couturier, enseignant au Collège Jean de Neyman (Saint-Nazaire, France)
  • M. Olivier Rey, enseignant au Collège La Planta (Sion, Suisse)
  • M. Eric Lauwers, enseignant au Collège Saint-Guibert (Gembloux, Belgique)
  • M. Laurent Gayme, enseignant au Collège de la Vaucouleurs (Mantes la Ville, France)
  • M. Christian Giddey, enseignant au Collège de Saussure (Genève, Suisse)
  • M. Thierry Poinot, enseignant au Collège de Morez (Fort-du-Plasne, dpt du Jura, France)
  • M. François-Xavier Ducellier au Lycée Robert Garnier (La Ferté-Bernard, Sarthe, France)
  • M. Jean-Paul Moret, enseignant à l’Ecole Supérieure de Commerce de Martigny (Martigny, Suisse)
  • M. Marc-Antoine Renard, enseignant au Collège de Grandson (Grandson, Suisse)
  • M. Olivier Marthaler, enseignant au Lycée Blaise-Cendrars (La Chaux-de-Fonds, Suisse)
  • M. Hugues Vessemont, enseignant au Lycée Montesquieu (Herblay, France)
  • M. François Rapenne, enseignant en Lycée Professionnel Industriel (Epinal, France)
  • M. Michel Gicquel, enseignant au Lycée Ile de France (Rennes, France)
  • M. Christophe Archon, enseignant au Lycée Sidoine Apollinaire (Clermont-Ferrand, France)
  • M. Guillaume Hoibian, enseignant au Lycée Kees Van Dongen (Lagny sur Marne, France)
  • M. Marc Bouchat, enseignant au Collège Saint-Louis de Waremme (Liège, Belgique)
  • M. Jocelyn Grégoire, enseignant à Woluwé-Saint-Pierre (Belgique)
  • M. Nicolas Riga, enseignant à l’Athénée d’Esneux (près de Liège, Belgique)
  • M. Philippe Caracchioli, enseignant au Lycée Jean Cocteau (Miramas) et formateur à l’Iufm d’Aix en Provence (France)
  • M. Pierre de Vargas, enseignant retraité du Collège de Saussure (Genève, Suisse)
  • M. Christian Prior, enseignant retraité d’histoire-géographie au Lycée Madame de Staël (St Julien en Genevois, France)
  • M. André Loez, enseignant au Lycée Georges Braque (Argenteuil, France)
  • M. Michel Charrière, enseignant au Collège Sainte-Croix (Fribourg, Suisse)
  • M. Thierry Truel, enseignant au Lycée de Libourne et chargé de cours à l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux III (Gironde, France)
  • M. Benoît Chalon, enseignant au Lycée Saint Paul de Lille (France)
  • M. Serge Curinier, enseignant au Collège Paul Eluard de Cysoing (Nord, France)
  • M. Christophe Rime, enseignant au Collège de Saussure (Genève, Suisse)
  • M. David Vogel, enseignant au Gymnase de Morges (Morges, Suisse)
  • M. Yann Le Mener, enseignant au Collège et Lycée à Saint-Brieuc (Bretagne, Cotes d’Armor, France)
  • M. Jean-Marc Goedleven, enseignant à l’Ecole Polytechnique de Seraing (Liège, Belgique)
  • M. Alexandre Siegwald, enseignant au Lycée de l’Edit (Roussillon, France)
  • M. Stephane Cruchaud, enseignant au CFPT (Genève, Suisse)
  • M. Yves Fournier, Proviseur/Doyen du Lycée-Collège de St-Maurice (Valais, Suisse)
  • M. Sandro Cesa, enseignant au CO de Pérolles (Fribourg, Suisse)
  • M. Bernard Gasser, enseignant au CO de Jolimont (Fribourg, Suisse)
  • M. Bertrand Baumann, enseignant à la Passerelle, cours préparatoire à l’Université (Fribourg, Suisse)
  • M. Alain Boyer, enseignant au Collège de Saussure (Genève, Suisse)
  • M. Jonas Robert, enseignant au Collège Louise Michel, (Chagny, France)
  • M. Jacques-André Possa, enseignant au Collège de Gambach (Fribourg, Suisse)

qui tous enseignent (ou ont enseigné) l’Histoire (ou histoire-géographie ou sciences humaines) dans l’enseignement secondaire, ainsi qu’à

  • Mme Antoinette Guise, agrégée d’histoire, attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université de Savoie (Chambéry, France)
  • Mme Hélène Le Layec, responsable de centre d’appels sur la région parisienne (France)
  • Mme Fanja Ratrimo, étudiante d’histoire à l’Université de Genève (Genève, Suisse)
  • Mme Isabelle Poutrin, Maître de conférences en histoire moderne à l’Université de Paris 12 (Val-de-Marne, France)
  • Mme Cécile Damas, étudiante en histoire à l’Université de Paris X Nanterre (France)
  • M. Bertrand Hamelin, Chargé de cours à l’université de Caen (France)
  • M. Yves Montenay, Institut de Démographie Politique (Paris IV, France)
  • M. Benoît Littardi , enseignant à l’Université de Franche-Comté (Besançon, France)
  • M. François Godicheau, ATER en histoire contemporaine, Université de Toulouse II-Le Mirail (France)
  • M. Yannick Gagnon, étudiant au département d’histoire de l’Université de Montréal (Québec, Canada)
  • M. et Mme Jacques Deville, généalogistes amateurs à Lentilly (Rhône, France)
  • M. Claude J. Violette, traducteur amateur à Saint-Jean de Matha (Québec, Canada)
  • M. Stephane Fontana, éducateur et ancien enseignant au Gymnase de la Rue des Alpes (Bienne, Suisse)
  • M. Bérardino Squillace, ingénieur conseil (Ludres, France).
  • M. Cédric Babai
  • M. Daniel Carrière, fonctionnaire retraité de l’action sociale (Marseilles, France)
  • M. Jean-François Duval, journaliste (Genève, Suisse)
  • M. Laurent Commaille, Maître de conférences en Histoire contemporaine, Université de Lorraine (Metz, France)

Qu’ils soient tous chaleureusement remerciés pour avoir permis à Cliotexte d’atteindre sa notoriété internationale en passant de 250 pages A4 de textes à 3000...

Et longue vie à Clio-Texte !

Les rubriques

Clio Texte 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio Texte.

Hébergement Clio Texte par